TOUT SUR LE COGNAC

11 Questions

Comment le cognac LOUIS XIII est-il distillé ?

Le cognac est distillé selon un processus complexe strictement contrôlé. Certaines variétés de cépages sont vendangées au cours des mois de septembre et octobre avant d’être pressées et mises à fermenter pour obtenir un vin blanc léger. Rien n’est ajouté à ce vin qui doit être distillé aussi rapidement que possible après la vendange pour en préserver les qualités aromatiques. Il est ensuite distillé deux fois avec les lies (un mélange de levures et de résidus de fruits) dans de petits alambics charentais en cuivre. Au cours de la première chauffe, le vin s’évapore ; les vapeurs passent à travers le col de l’alambic avant de venir se condenser pour former un liquide concentré. On procède alors à une deuxième distillation au cours de laquelle le maître distillateur intervient au moment opportun pour procéder à la « coupe », c’est-à-dire pour séparer ce que l’on appelle le « cœur » de chauffe des « têtes » et des « queues » de distillation. Le cœur de chauffe, qui concentre tous les arômes délicats du raisin, devient la précieuse eau-de-vie. La distillation du cognac LOUIS XIII est un processus précis qui requiert un grand savoir-faire, transmis de génération en génération. Le maître distillateur procède avec précision à chaque étape cruciale du processus de chauffe, en veillant à préserver les subtils arômes du raisin afin d’obtenir une eau-de-vie fine et structurée, digne d’entrer dans l’assemblage des futures expressions de LOUIS XIII.
contacter par email